erick zonca
sécurité routière

erick zonca
sfr

erick zonca
president

erick zonca
bande annonce - la vie rêvée des anges

erick zonca
la vie rêvée des anges - extrait

erick zonca
fleuve noir

erick zonca
soldat blanc

erick zonca
julia

erick zonca

2018 fleuve noir - 2015 soldat blanc - 2008 julia - 2000 - le petit voleur - 1998 la vie rêvée des anges . prix et distinctions • en compétition pour la palme d'or au 51e festival de cannes pour la vie rêvée des anges : double prix d’interprétation pour les deux actrices. • césar du meilleur film pour la vie rêvée des anges • nomination au césar du meilleur réalisateur pour la vie rêvée des anges • nomination au césar du meilleur scénario original pour la vie rêvée des anges • fipa d’or au fipa de biarritz pour le petit voleur • en compétition pour l'ours d'or au 58e festival de berlin pour julia • international emmy award du meilleur téléfilm ou de la meilleure mini-série pour soldat blanc biographie erick zonca a 17 ans lorsqu'il monte à paris. il espère devenir scénariste, mais ses projets n'aboutissent pas. désireux de mieux comprendre le travail avec les comédiens, il s'inscrit au cours de blanche salant, influencé par la méthode de strasberg. il part ensuite à new york, où il passera trois années : petits boulots (plongeur, serveur), mariage avec une danseuse de la compagnie merce cunningham... et découverte du cinéma européen. de retour à paris, il réalise en 1992 son premier court métrage, rives (présenté à cannes dans la section cinémas en france), bientôt suivi de eternelles (grand prix à clermont-ferrand) et seule (nommé au césar). puis c’est la réalisation de son premier long métrage, la vie rêvée des anges, dans lequel il conte, de façon réaliste, mais avec humanité, la rencontre de deux jeunes paumées dans le nord de la france. sur la croisette, où il a les honneurs de la compétition en 1998, ce film que personne n'attendait fait un tabac, et ses deux actrices, elodie bouchez et natacha régnier, se partagent le prix d'interprétation féminine. succès critique et public, ce coup d'essai remporte 3 césars dont celui du meilleur film. loin des terres lilloises, c'est à marseille que zonca part tourner le petit voleur, portrait d'un jeune apprenti (nicolas duvauchelle, alors inconnu) qui flirte avec la délinquance (fipa d’or). son troisième long-métrage – julia - il le tourne en anglais, entre los angeles et le mexique. tilda swinton est l'héroïne flamboyante de ce film présenté en compétition à berlin en 2008, une femme borderline qui kidnappe un enfant.
en 2013, erick zonca met en scène le téléfilm soldat blanc récompensé en 2015 lors de la 43e cérémonie des international emmy awards et qui retrace le parcours de jeunes soldats français durant la guerre d'indochine. cinq ans plus tard sort en salles fleuve noir, une thriller policier emmené par vincent cassel dans la peau d'un flic usé et alcoolique qui enquête sur la mystérieuse disparition de dany, un adolescent. le reste du casting principal est composé de romain duris, sandrine kiberlain, elodie bouchez (que zonca retrouve après la vie rêvée des anges) et charles berling.